Littérature québécoise Pratique Quoi lire?

Caféine, lieux & artisans d’ici

Caféine

Journaliste indépendante spécialisée dans les écrits de voyage, Sarah-Émilie Nault est également co-auteure du livre de référence Testé et approuvé, le Québec en plus de 100 expériences extraordinaires (2017, Parfum d’Encre). Avec Caféine, lieux et artisans d’ici, l’auteure nous plonge dans le monde du café – et plus particulièrement, dans la culture du café au Québec. Elle-même jeune adepte de cette boisson qui fait partie du quotidien de plusieurs (sa rencontre avec le café s’est faite il y a 3 ans, autour d’un cappuccino dont l’objectif était simplement de chasser les effets du décalage), Sarah-Émilie Nault nous fait voyager à travers l’univers complexe du café – de la culture à la préparation.

Au premier regard, Caféine offre une série de courts portraits des artisans d’ici et des cafés qui se multiplient sur le territoire québécois. Mais lorsqu’on se plonge dans la lecture de ce livre, on se rend vite compte que ce que l’auteure offre va bien au-delà d’un simple guide des cafés au Québec. Certes, plusieurs chapitres semblent axés sur la présentation de différentes institutions québécoises, selon des thématiques précises (troisième vague, vocation plurielle, cafés verts/coop, cafés de région, voyage et café), mais on y retrouve également des explications sur plusieurs dynamiques centrales à la réflexion autour du café : impacts sur l’environnement, qu’est-ce que la troisième vague, dynamiques de genre dans le monde de la torréfaction). Certains chapitres sont également centrés sur le processus qui s’articule derrière la tasse servie. Le livre s’ouvre sur un chapitre abordant la provenance des grains et les différences entre les variétés de café. Par le biais de rencontre avec des spécialistes de différents domaines, l’auteure aborde également certains mythes et préconceptions à propos du café et de la santé et du café dans le monde du sport. Un lexique illustré des boissons à base d’espresso conclut ce chapitre introductif. Le livre se conclut sur un chapitre abordant la culture du café de façon plus large : portrait du magazine Corsé (un petit nouveau vite devenu incontournable), présentation de l’application mobile ThirdWave, explication du latte art, dégustation…Bref, avec Caféine, l’auteure nous offre bien plus qu’un guide de découverte des cafés montréalais. Il s’agit plutôt d’un ouvrage qui lève le voile sur une culture du café bien présente au Québec– et qui dépasse la seule région montréalaise (bien que la majorité des cafés présentés se trouvent dans la métropole, lieu de résidence de l’auteure).

Les guides de restauration à Montréal et plus largement au Québec affluent. Et si certains proposent une section café – ou simplement certains cafés au sein de leur recommandation, un livre strictement sur le café manquait. Et Sarah-Émilie Nault relève avec brio le défi de produire un livre qui met à la fois en vedette les cafés indépendants du Québec, sans omettre l’aspect central de la troisième vague qu’est l’attention accordée au café lui-même. Seul petit bémol : tout comme pour les guides de restauration,l’intemporalité de Caféine est discutable en raison du caractère mouvant des cafés (certains naissent, alors que d’autres ferment ou déménagent, les propriétaires et décors changent). Cela n’enlève toutefois rien à la qualité du livre. L’écriture est simple et efficace, les portraits sont ancrés dans des entrevues qui donnent une personnalité à la fois au livre, mais surtout aux cafés présentés. En effet, si vous ne l’aviez pas déjà réalisé, impossible d’omettre l’importance des baristas et propriétaires dans la personnalité qu’a un café.  Et que dire des photos (du photographe torontois Zach Baranowski)! Un ouvrage à lire et relire, consulter et apporter avec soi pour une découverte de Montréal, un café à la fois.

  • Auteur : Sarah-Émilie Nault
  • Nombre de pages : 224 pages
  • Date de parution : 17 octobre 2018
  • Éditeur : Parfum d’encre

Crédit photo : Andréanne Bissonnette

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire