Uncategorized

Tout bouge autour de moi

Tout bouge autour de moi

Tout bouge autour de moi est un tout petit livre de Dany Laferrière qui vient de paraître dans la nouvelle collection de poche Legba de Mémoire d’encrier. Avec cette nouvelle collection, ce titre déjà paru en 2011 est maintenant disponible à petit prix dans un format qu’on peut traîner partout avec soi.

Lors du séisme en Haïti, le monde se met à bouger autour de Dany Laferrière alors qu’il est au restaurant de l’hôtel avec Rodney Saint-Éloi, son ami et éditeur. Le décor familier de l’hôtel devient, en l’espace de quelques secondes, le lieu où ils doivent prendre des décisions qui les mèneront à leur survie ou à leur mort, sans qu’ils ne le sachent au moment-même.

Le choc est puissant et ses répercussions continueront d’atteindre l’écrivain dans les instants et dans les mois qui suivront. Dany Laferrière remplit son carnet de notes de ce qu’il observe, de ce qu’il vit. Il écrit les nuits passées dehors, les gens qui cherchent leurs proches, les serveurs de l’hôtel. L’écrivain constate la résilience des habitants de Port-au-Prince. Il pose aussi un regard critique sur l’attitude des pays occidentaux face à Haïti.

Le livre est écrit comme la ville morcelée : on fait vite sur un sujet de peur d’être pris là quand la terre va de nouveau trembler. Sa forme par fragments en fait un livre qu’on peut déposer et reprendre aisément. C’est le compagnon idéal du transport en commun et de ceux et celles qui ont de courts moments pour lire.

Le livre apporte une bouffée d’intelligence, une parcelle de vie intime plutôt que générique sur un événement dont on ne retient bien souvent que les images catastrophiques. Vous voudrez certainement vous procurer votre propre copie de Tout bouge autour de moi pour pouvoir revisiter la quantité de pensées et d’observations sensibles sur le séisme de 2011 vécu par Dany Laferrière.

Je travaille sur des notes prises à Port-au-Prince pendant que les événements sont encore frais dans mon esprit et dans ma chair. Ce n’est pas ce que j’appelle un livre. C’est mon intimité mise en mots.  (p. 154-5)

 

  • Auteur : Dany Laferrière
  • Nombre de pages : 163 pages
  • Date de parution : 2017
  • Éditeur : Mémoire d’encrier

Crédit photo : Karine Fortin

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire