Le Mois de l'Histoire des Noirs Littérature Canadienne Nouveauté

BIX

L’illustrateur canadien Scott Chantler, dont on connait entre autre Deux généraux (La Pastèque, 2012) vient de publier BIX, l’histoire nébuleuse, passionnante et tragique de Leon Bix Beiderbecke, un soliste de jazz ayant percé dans les années 1920 aux côté de Louis Amstrong.  

Ce roman graphique est divisé en cinq parties. Nous découvrons tout d’abord le jeune Bix, qui tapote des notes sur un piano et rêve en rythmes, enfermé dans une famille religieuse, sous le regard désapprobateur du père et empêtré dans des traditions néfastes à sa sensibilité artistique. Quand vient enfin une certaine liberté, avec les gigs, l’amour et le plaisir, arrivent aussi les responsabilités, pour lesquelles Bix ne brille pas toujours, trouvant de plus en plus réconfort dans la boisson. Créativité et excès riment de plus en plus et quand le musicien rencontre enfin le succès, il se perd progressivement au fond d’une bouteille. Vieux démons, démence et vice s’entremêlent et le pauvre homme finit ses jours dans une chambre miteuse, envahi par des souvenirs d’enfance remplis de regrets. 

BIX est une magnifique bande dessinée qui retrace la vie de Leon Bix Beiderbecke avec sensibilité et douceur, grâce à des panneaux majoritairement sans parole, témoignant de la difficulté du personnage principal de s’exprimer autrement que par des notes. La musique est partout. Les cases voguent sur les pages comme des clefs sur une partition, les références musicales dans le quotidien sont multiples, le rythme même des planches semble jouer délicatement tant pour nos yeux que dans notre imaginaire auditif. Les pages les plus mornes sont celles de la tradition, de la rigueur et de la tristesse tandis que tout s’illumine et prend vie lorsque Bix joue : les cases se mélangent, se superposent, le lecteur se sent partie intégrante du rythme. Car c’est cela même que Scott Chantler réussit à accomplir dans cette bande dessinée : nous faire entendre la musique à travers des images, nous faire ressentir l’intensité de cette vie incomprise et déçue à travers si peu de mots et un agencement efficace des cases et illustrations. ​ 

Scott Chantler nous prévient en préface que les biographies de Bix ne sont pas toutes d’accords, que les faits ne sont peut-être pas objectivement réels et que fiction et réalisme se frôlent dans ce récit. Qu’à cela ne tienne, le lecteur ne peut qu’être séduit par la magie jazzique de ce livre. Un incontournable pour les fans de musique et de bande dessinée. 

  • Auteur : Scott Chantler
  • Nombre de pages : 256 
  • Maison d’éditions : La Pastèque
  • Parution : Octobre 2020

Crédit photo : Annick Lavogiez

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire