Littérature québécoise Quoi lire? Société

Aventures de triplés

Aventures de triplés

Enceinte jusqu’au cou de mon troisième enfant, comme plusieurs futures mamans, mon cerveau ne pense plus qu’à la maternité prochaine. En entendant parler de la sortie du livre de la maman de triplés et journaliste Catherine Mathys, j’ai immédiatement eu envie de lire son récit.

Le livre, qui se lit très rapidement, m’a tout d’abord surprise par le magnifique style d’écriture que l’on retrouve trop peu souvent dans ce genre de récit. Certaines phrases toutes courtes m’ont fait vivre de fortes émotions, de par leur beauté et leur puissance. En voici un exemple, alors que Catherine et son conjoint se font conseiller d’envisager la réduction embryonnaire en début de grossesse :

Je pense que je préfère l’inconfort physique de la fatigue des premières années à l’inconfort psychologique d’une absence qui durera toute une vie.

Également, j’ai trouvé absolument captivant de mieux comprendre la réalité des parents de grossesses multiples. Le livre est truffé de courts témoignages de parents ayant vécu l’expérience des triplés, et ayant tous un point de vue et une réalité différente. Aussi, j’ai adoré le fait que la parole soit donnée aux pères, bien que le livre soit avant tout écrit par une mère.

Parmi les choses m’ayant le plus étonnée, et remettant en perspective le travail que nécessite un bébé naissant seul, fut le fait que l’auteure s’est dite presque prisonnière de son congé de maternité (en effet, je ne peux imaginer sortir avec trois nouveaux nés!), le défi de trouver non pas une mais trois places en garderie, ainsi que le personnel requis et la difficulté à accueillir ces nouveaux nés dans nos hôpitaux.

Un livre que j’ai dévoré et que je conseille à quiconque veut lire un récit captivant et très bien écrit, nous faisant découvrir un univers que bien peu de gens expérimenteront.

 

  • Autrice : Catherine Mathys
  • Éditions : VLB éditeur
  • Date de parution : 26 février 2018
  • ISBN : 9782896496884

 

Crédit photo : Valérie Léger

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire