Littérature Canadienne Quoi lire?

Annabel

Annabel

Lorsque j’ai décidé de me lancer dans cette lecture, c’est d’abord le thème peu exploité en littérature qui m’a interpellé. Le lecteur suit le parcours d’un personnage né avec une ambiguïté sexuelle et le suit jusqu’à l’âge adulte. Dans le petit village du Labrador où il est élevé – « il », car ses parents décident de l’élever comme un garçon et de lui donner le nom de Wayne- très peu de gens connaissent sa situation. Lui-même l’ignore jusqu’à très tard, alors qu’une amie de la famille décide de lui avouer son histoire.

Au-delà du thème original, je me suis laissée transporter par la prose de Kathleen Winter. L’œuvre, fort bien traduite en français, dévoile une écriture sensible et imagée, grâce à laquelle il est possible de se laisser transporter dans ce coin reculé du pays. Le froid, les paysages, les travaux sur les terres, le mode de vie nomade du père et la vie domestique étouffante de la mère sont tous des éléments brillamment décrits et qui permettent une totale immersion dans cette réalité tellement différente de celle que nous connaissons en ville.

Au fil de ma lecture, je n’ai pu m’empêcher de réfléchir à l’intersexualité et à quel point la catégorisation homme/femme en est une profondément ancrée dans notre subconscient. Qui n’a pas déjà croisé quelqu’un dont le sexe n’était pas totalement clair à cause de son apparence, qui s’est posé la question, a dévisagé et analysé sa gestuelle pour essayer de le deviner ? Pourquoi tout doit-être absolument genré ?

En tant que mère, cet ouvrage m’a aussi obligé à réfléchir sur ce que je ferais en tant que parent d’un enfant ayant une ambiguïté sexuelle. Prendrais-je la décision fatidique faisant de lui un garçon ou une fille ? Alors quel sexe choisir et avec quelles conséquences ? Comment mon entourage réagirait-il, me sentirais-je obligée de taire la vérité pour protéger mon enfant des railleries et de l’incompréhension des autres?

Je suis plus qu’enchantée d’avoir découvert cette auteure et ce grand roman grâce à la sélection de Karine Fortin pour le club de lecture Page par Page et j’ai bien hâte d’en discuter plus longuement avec vous ce soir, 20h30, via un Facebook Live. Même si vous n’avez pas lu le livre, vous êtes les bienvenus à vous joindre à la discussion qui suscitera, je le crois, beaucoup de réactions.

 

  • Auteure : Kathleen Winter
  • Éditeur : Boréal
  • Nombre de pages : 461 pages
  • Date de parution : traduction française 2012, version originale anglophone 2010
  • ISBN : 9782764623886

Crédit photo : Françoise Conea

 

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire