Littérature québécoise Quoi lire?

« 300 raisons d’aimer Montréal » de Claire Bouchard, un guide qui se dévore page par page!

Claire Bouchard, auteure du livre « Dévorer Montréal », vient de publier « 300 raisons d’aimer Montréal » son deuxième opus aux Éditions de l’Homme, un livre qui se dévore comme un roman, page par page! C’est d’ailleurs le plus beau commentaire que l’on peut lui faire, nous dit l’auteure. Approchée par Marie-Joëlle Parent, responsable de la collection « 300 raisons d’aimer » qui fait découvrir les plus belles villes du Monde, elle a accepté ce projet avec beaucoup d’enthousiasme. Montréalaise d’adoption, elle a quitté sa Côte-Nord pour s’installer dans la métropole il y a plus de 20 ans. Montréal est une ville qui la fascine et qu’elle explore sous toutes ses facettes.

Lors de la soirée de lancement du 9 mai au Café Butterblume, le livre était offert au prix spécial de 25$, mais le prix régulier est 29,95$.

En cette année de 375e de Montréal ce livre arrive à point. Guide pour les visiteurs qui viennent y séjourner pour une première fois, il est aussi un excellent point de départ pour les Montréalais qui veulent explorer les charmes des différents quartiers. En fait, exceptionnellement comme c’est le 375e, elle a ajouté 75 raisons supplémentaires d’aimer la ville en nous faisant découvrir les coups de coeur de plusieurs personnalités dont Guy A. Lepage, Sugar Sammy et Coeur de Pirate. Comme c’est une année de festivités, deux legs du 375e pourront être explorés dès cet été, soient le Pont Jacques Cartier qui sera illuminé et la promenade Fleuve-Montagne, un parcours de 3,8 km emblématique de la ville.

Claire nous dit que Montréal ne peut pas prétendre avoir la beauté de Paris ou de Rome ou encore l’effervescence de New York, mais elle est unique en son genre et c’est ce qui l’a séduite en arrivant de la Côte-Nord. Pour s’imprégner de son ADN il faut y passer quelques jours, car Montréal est une ville qui se vit. Elle conseille de sortir du centre-ville et de louer un appartement dans un quartier comme Notre-Dame-de-Grâce, Le Plateau ou Rosemont, et en profiter pendant quelques jours pour découvrir la vie de quartier, ses ruelles vertes, les cordes à linge, les enfants qui jouent au hockey. On ne peut pas venir à Montréal sans aussi faire une marche sur le Mont-Royal, un incontournable qui trône au milieu de la ville. On l’explore à pied à partir de la statut George-Étienne Cartier jusqu’au belvedère en haut qui vous offre une vue imprenable sur le Centre-Ville.

Comme Page par Page est un blogue littéraire, je lui ai demandé où s’installer avec un bon livre à Montréal et où bouquiner. Les cafés Montréalais indépendants, très nombreux, comme le Butterblume, MELK ou le Crew Collectif & Café un préféré d’Herby Moreau, sont des endroits parfaits pour siroter un latte en feuilletant les pages de notre roman préféré du moment. La bibliothèque Marc Favreau avec son foyer dans la salle toute vitrée se prête aussi merveilleusement à cette activité. Puis, si vous cherchez une librairie indépendante tenue par des passionnés, la Librairie de Verdun, complètement rénovée il y a un an, vous attends avec ses libraires passionnés et sa grande variété de livres Québécois.

Quand on lui demande qu’elle a été son plus gros coup de coeur ? Elle hésite. Le choix est difficile, mais elle avoue que l’expérience qui l’a le plus chamboulée a été la pêche sur les eaux du St-Laurent en compagnie de Jean Desjardins de Pêche Vieux-Montréal. Elle a passé une journée idyllique au début de l’automne sur son bateau à pêcher l’esturgeon avec vue sur le Pont Jacques-Cartier et le Stade Olympique. 7 heures plus tard, elle ne voulait plus revenir à terre ! On ne sort pas une fille de la Côte-Nord de son élément si facilement! Les prises sont remises à l’eau, sauf si le client veut les manger. Oui, oui, la qualité de l’eau rend les poissons propres à la consommation !

 

360 raisons d’aimer Montréal, c’est un livre rempli d’anecdotes, de secrets bien gardés, d’endroits sympas à explorer, seule, à deux, entre copines ou en famille, à offrir à sa visite qui vient passer quelques jours ou à l’ami qui a tout. Je vous mets au défi de découvrir pas moins de dizaines d’informations inusitées qui vous feront voir ou redécouvrir la ville sous un nouveau jour! Justement en parlant de découverte inusitée, nous faisons tirer un exemplaire de « 300 raisons d’aimer Montréal ». Indiquez-nous dans les commentaires sur le blogue ou sur la page Facebook de Page par Page :

  • Où peut-on retrouver un morceau du mur de Berlin à Montréal ? ET
  • Partagez-nous votre secret bien gardé ou votre coup de coeur dans votre quartier préféré de la métropole!

Vous avez jusqu’au lundi 22 mai 23h59 pour nous faire parvenir vos réponses.

 

P.S. On ne pourrait passer sous silence l’excellent travail du photographe Olivier Ruel qui a illustré le livre si joliment. Il a réalisé environ 80% des photos qu’on y trouve et Claire est convaincue que ces magnifique images rendront la lecture encore plus intéressante.

Vous pourriez aussi aimer

11 Commentaires

  • Répondre
    Mélanie Paquin
    10 mai 2017 à 4:34

    1) au Centre de commerce mondial à Montréal pour le morceau du Mur de Berlin

    2) mon coup de coeur est sans nul doute le restaurant afghan Khyber Pass sur Duluth. On y mange extrêmement bien à prix fort raisonnable, l’ambiance y est chaleureuse et c’est un apportez votre vin. L’été la terrasse est vraiment agréable.

  • Répondre
    Michelle Sullivan
    10 mai 2017 à 5:31

    Où peut-on retrouver un morceau du mur de Berlin à Montréal ?
    – Centre de commerce mondial

    Partagez-nous votre secret bien gardé ou votre coup de coeur dans votre quartier préféré de la métropole!
    – les ruelles du Mile End

  • Répondre
    Martine Lamontagne
    10 mai 2017 à 7:24

    On peut trouver un morceau du mur de Berlin au Centre de commerce mondial. Et, mon coup de coeur c’est le café Maesmi, 3353 rue Masson. Quartier Rosemont, Masson à l’est de St-Michel. La chocofunky est un incontournable!

  • Répondre
    CHRISTINE LHEUREUX
    10 mai 2017 à 8:35

    Un morceau du mur de Berlin se trouve au Centre de commerce mondial de Montréal.

    Mon coup de coeur à Montréal ? Le marché Jean-Talon. Les commerçants sont accueillants et leurs produits appétissants !

  • Répondre
    Brigitte Campeau
    10 mai 2017 à 11:08

    Morceau du mur de Berlin: au Centre de commerce mondial

    Trésor caché: Maison de Mère d’Youville dans le Vieux-Montréal et Archibald & Alistair dans Saint-Paul – Émard 🙂

  • Répondre
    Marie-Noële Desrosiers
    11 mai 2017 à 9:03

    Au centre de commerce mondial et mon coup de cœur est la Place De Castelnau car c’est une petite rue de quartier en pleine effervescence !

  • Répondre
    Diane Morin
    11 mai 2017 à 12:35

    Je souhaite redécouvrir ma ville et je crpos sincèrent que ce guide me sera fort utile.

  • Répondre
    Diane Morin
    11 mai 2017 à 12:37

    Je souhaite redécouvrir ma ville et je crois sincèrement que ce guide me sera fort utile.

  • Répondre
    Chantal Houle
    11 mai 2017 à 1:26

    Morceau du mur de Berlin à Montréal : Centre de commerce mondial de Montréal
    Coup de coeur d’un quartier de Montréal : jardins communautaires Châteaufort dans Côte-des-Neiges

    🙂

  • Répondre
    Guy Bélanger
    11 mai 2017 à 1:53

    Au Centre de commerce mondial de Montréal qui a été construit sur la ruelle des Fortifications.
    Mon coup de cœur Montréal se trouve être le Musée de la Pointe-à-Callière où l’on trouve les vestiges de la fondation de Montréal.

  • Répondre
    CARMINE-KARL SABELLI
    18 mai 2017 à 11:11

    Morceau du mur de Berlin: Ruelle des Fortifications. Mon coup de coeur: Prendre un bon café espresso sur une Terasse de la Petite Italie Merci Page par Page pour ce concours.

  • Écrire un commentaire